3ème film - L’Échine du Diable" de Guillermo Del Toro

(actualisé le ) par C. Vidallet

Jeudi 23 Novembre s’est tenue la troisième projection du ciné-club et ce fut au tour du cinéma espagnol de faire son entrée avec le film "L’Échine du Diable" de Guillermo Del Toro.

Synopsis

En Espagne, durant la guerre civile, Carlos, un garçon de douze ans dont le père est décédé, débarque à Santa Lucia, un établissement catholique pour orphelins. Il est remis au bons soins de Carmen, la directrice, et du professeur Casares. Mais il doit faire face à l’hostilité de ses camarades et de Jacinto, l’homme à tout faire. Par ailleurs, ce lieu hostile dissimule derrière ses murs deux secrets : l’or de la cause républicaine, et le fantôme d’un enfant qui hante le sous-sol.
Carlos aperçoit dès la première nuit cet esprit errant et s’efforce de communiquer avec lui par tous les moyens. Le petit orphelin découvre très vite que ce spectre n’est autre que celui de Santi, un ancien pensionnaire de Santa Lucia disparu dans de mystérieuses circonstances.

Critiques du film par les élèves membres du ciné-club :

J’ai bien aimé le film que vous avez présenté car il parlait de sujets émouvants : la mort et la guerre.
Un enfant de douze ans, Carlos, se retrouve dans un orphelinat et un fantôme essaie de communiquer avec lui. Il est aussi question de la recherche d’un trésor.
Ce film est un peu d’épouvante mais ça ne m’a pas déstabilisée. Malgré sa tristesse, il y a eu des petits moments drôles. J’ai été très heureuse que vous passiez le film en espagnol sous-titré français et non en français car je trouve que ça parait plus réaliste. Le personnage principal, Carlos, était très attachant et on pouvait s’imaginer à sa place. Ce qui m’a marqué, c’est le courage de Carlos et ses amis à la fin du film.
Je recommande ce film qui m’a beaucoup plu.
(Angèle 4e)

« L’échine du Diable » est un film qui m’a fait avoir des frissons. Ce film m’a énormément touché et j’ai pu voir comment vivent les enfants dans cet établissement avec l’horreur de la guerre à quelques kilomètres. Ce film m’a fait beaucoup réfléchir sur les horreurs de la guerre. Jaime est l’un des personnaged les plus importantd de l’histoire. Au début je l’ai considéré comme un « méchant » mais au fil de l’histoire, on se rend compte qu’il a énormément été touché par la mort de Santi, qu’il a vue de ses propres yeux. Je recommande ce film.
(Nicolas 4e)

Je n’ai pas beaucoup aimé ce film car ce film faisait très peur. Le fantôme était réaliste et le film était également triste pour tous ces orphelins qui ont perdu leurs parents à la guerre . C’était aussi un film d’amour entre le Docteur Caseres et la directrice . Si je devais vous le conseiller, je le ferais mais pour ceux qui ont peur des fantômes ou des histoires d’éprouvante, je vous le déconseille. Si je devais mettre une note se serait 7,5/10.
(Pauline 4e)